Stage
Communication Consciente et Créative

Je m'inscris

Pourquoi faire un Stage de Communication Consciente et Créative

  • Pour créer un espace pouvoir faire connaissance avec nous-mêmes, nos émotions, nos besoins, nos croyances, nos modèles de fonctionnement.
  • POUR CRéer un espace Où nous pouvons tous nous sentir entendus, écoutés, acceptés, pleinement, tel que l’on est, sans être jugés Par soi-même Ni par les autres.
  • Pour Acquérir des outils qui nous permettent d’être en mesure d’offrir une belle présence aux autres.
  • Pour être créatifs, pour pouvoir réinventer notre manière de faire, d’interagir, d’apprendre, de partager, de communiquer, afin de réinventer le monde de demain avec le monde qui nous entoure.

INFOS PRATIQUES

  • Lieu : La Wantzenau
  • à 15 min de Strasbourg ( accessible en train et en bus)
  • possibilité d’organiser du co-voiturage

HORAIRES

STAGE DU 24, 25, 26

24 septembre, vendredi soir : 18h-21h30

25 septembre, samedi : 9h-22h

26 septembre, dimanche : 9h-17h

TARIFS ET INSCRIPTIONS

Tarif Stage

150 euros plus 20 euros d’adhésion

TARIF ATELIERS

Participation consciente, en accord avec vos possibilités

Tarif suggéré : 20 euros la séance de 2 heures

 

 

vendredi soir :
accueil apéritif à 18H :
de 19H 30 à 20H 30 cercle d’ouverture du stage
de 20H30 à 21H30 1er atelier

samedi :
petit déjeuner de 8 heures à 9 heures
de 9H à 10 H cercle d’ouverture de la journée
de 10H à 12H atelier

de 12h à 14H repas sieste
de 14H à 16H Atelier
de 16H à 16H30 goûter
de 16H30 à 18H30 atelier
de 19H à 20H repas
de 20H à 20H30 les récoltes de la journées
de 20H30 à 22H veillée autour du feu

dimanche :

petit déjeuner de 8 heures à 9 heures
de 9H à 10 H cercle d’ouverture de la journée
de 10H à 12H atelier
de 12h à 13H repas
de 13H30 à 15H30 atelier
de 15H30 à 16H00 cercle de fin
DE 16H00 – 17H goûter fin

A ceux  et celles

  qui veulent conscientiser leur modele de fonctionnement

  qui veulent améliorer leur communication.

  qui veulent mieux comprendre et maitriser leurs émotions.

– qui veulent apprendre à gérer un conflit

– qui veulent apprendre à dire non

– qui veulent apprendre à être à l’écoute de soi et des autres, sans juger, sans commenter, sans proposer .

– Qui veulent développer Des relations fluides, joyeuses, constructives et créatives

– qui veulent prendre soin d’eux memes des autres et de leur environnement .

Formatrice - Isabelle Marx

Je me réjouis de pouvoir vous proposer ce stage et ces ateliers. C’est quelque chose que je cogite déjà depuis un certain temps et que je suis ravie de partager avec vous aujourd’hui.

Comme certains d’entre vous le savent déjà, j’ai eu la chance de pouvoir me former depuis plusieurs années à la CNV, communication non violente, et de manière plus intensive depuis plus de deux ans .

C’est quelque chose qui me passionne, et j’ai pu constater en le vivant moi-même, en l’expérimentant, à quel point cela pouvait améliorer ma communication avec mes proches, dans mon travail, dans ma vie de tous les jours, et à quel point je pouvais me sentir dans des relations profondes, nourries, créatives et joyeuses.

Ou aussi, à quel point j’ai pu être loin de moi, désaxée, en dehors de mes émotions, dans une superficialité, une déconnexion de moi-même par moment.

Et pour pouvoir être en lien de qualité avec les autres, il vaut mieux être en lien de qualité déjà avec soi-même.

Depuis longtemps la communication me passionne et à travers mon travail sur la voix j’ai pu y travailler. J’ai pu mieux comprendre comment fonctionnaient nos émotions, et comment à travers ma voix, je les communique aux autres.

Mais la communication non-violente m’a permis de me ré-approprier le langage verbal pour pouvoir mieux les décrire, rentrer dedans, les écouter, les vivre et les partager.

Pendant longtemps, le seul moyen de me sentir en connexion profonde avec les autres, de pouvoir exprimer mes émotions et me sentir entendue, c’était en chantant. Les mots ne me permettaient pas de décrire ce que je ressentais dans des moments d’émotions intenses par exemple. 

Je pouvais crier ou chanter ma douleur mais pas la dire.

Lorsque j’ai commencé la CNV, je me suis rendue compte à quel point mon vocabulaire émotionnel était pauvre. Et je me suis rendu compte aussi que si je ne pouvais pas être connecté à mes émotions et à mes besoins, alors comment pouvais-je l’être avec ceux des autres. 

La vie est faite de rencontres, et j’ai eu la chance de rencontrer sur mon chemin des personnes qui ont bien voulu partager avec moi ce nouveau langage pour moi, leurs expériences, leur vécu. Certains ayant travaillé avec Marshall Rosenberg, créateur de cette langue de la CNV. 

Mais je ne me suis pas arrêtée là ! Mon besoin d’apprendre m’a amené à découvrir toutes sortes d’outils comme ceux de la Théorie U de Otto Scharmer, de la pratique de l’écriture, de Nathalie Goldberg, ou du Smart Group avec Bernard Maufras, de la méditation de la pleine conscience, du Social Presenting Theater de Arawana Hayashi par exemple. 

J’ai eu la chance de pouvoir apprendre, pratiquer, pratiquer, pratiquer, expérimenter, et de manière encore plus intensive ces 2 dernières années.

J’ai toujours été engagée dans ma vie, mon idéalisme d’adolescente ne m’a jamais quittée, j’ai vécu cet engagement aussi bien dans mon travail, que dans le milieu associatif, que dans ma vie privée. 

Aujourd’hui alors que les défis de notre société sont de taille, mes besoin de contribution, d’engagement, de partage, de paix, de créativité ….. me poussent à me lancer un peu plus dans la voie de la transmission de ces nouveaux outils et je me sens prête à le faire.

Dans cette période si particulière, inédite, le contact avec les autres, la communication, les relations sont bousculés. Cette situation nous force à sortir de nos schémas habituels, à trouver de nouvelles manières de vivre notre vie sociale, de rester connecté aux autres. Nous ne pouvons plus interagir comme auparavant. Alors nous avons le choix : nous pouvons nous recroqueviller sur nous même, nous plaindre, rentrer en résistance, ou alors, profiter de cette nouvelle situation que la vie nous apporte pour nous arrêter, nous questionner, sortir de nos habitudes, douter, être créatifs,

Pour pouvoir réinventer notre manière de faire, d’interagir, d’apprendre, de partager, de communiquer, afin de réinventer le monde de demain. Pour nous, pour nos enfants, pour nos parents, avec nos enfants, avec nos parents, avec nos amis, avec le monde qui nous entoure.

 

Lire la suite

PAROLES DE PARTICIPANTS

QUI SOMMES NOUS ?

Aujourd'hui Courant d'art s'intéresse aussi bien à comment donner naissance en utilisant sa voix, qu'à apprendre à l'utiliser pour son bien être, pour communiquer, s'en servir dans sa vie professionnelle, ou l'utiliser de manière créative.

En savoir plus +
fr_FR