Chant de gorge inuit

28 - 29 mars 2020

Je m'inscris

OBJECTIFS DU STAGE

  • pratiquer l’auto-guérison par le son inspiré du katajjaq (chant de gorge Inuit).
  • travailler le souffle, le corps et la connexion à soi, à l’autre et à ce qui nous entoure.

INFOS PRATIQUES

DATE : 28 ET 29 MARS
LIEU : ESPACE NOOTOOS, Strasbourg

A PIED : 5 minutes de la gare / TRAM : Alt Winmärik (itinéraires) / En l’Eglise Saint-Pierre-le-Vieux, entrée côté Protestant

HORAIRES

SAMEDI 28 MARS : HORAIRES À CONFIRMER.
DIMANCHE 29 MARS : HORAIRES À CONFIRMER.

CONFÉRENCES

CONFÉRENCE & PROJECTION DU FILM « Le Rouge Gorge – LE CHANT DES INUITS »

LIEU : Église Saint-Pierre-Le-Vieux à Strasbourg
HORAIRE : 20h

OUVERT À TOUS

TARIFS ET INSCRIPTIONS

TARIFS PRO (PRISE EN CHARGE)

Pas de tarif pro.

TARIFS PARTICULIER

  • tarif POUR UNE SÉANCE DE 3H : 60 €
  • Adhésion annuelle obligatoire : 20 €

Les ateliers de Marie-Pascale proposent un travail sur le souffle, le corps, la connexion à soi, à l’autre, à ce qui nous entoure tout comme ce qui est au plus profond de nous. Un travail qui dénoue et débloque certains endroits en nous, grâce aux sons, dans toutes ses textures.

«le chant de gorge, c’est une rencontre, une rencontre d’âme.»

 

  • Travail en petits groupes

Ce sont des ateliers en petits groupes de maximum 6 personnes afin de conserver la qualité de transmission et le travail d’initiation individuelle que Marie-Pascale assure auprès de chacun des participants pour une initiation personnalisée au hammah.

  • Durée

3 heures par atelier avec 2 créneaux d’ateliers par jour. Ce sont des ateliers autonomes. Toutefois, une même personne peut s’inscrire à deux ateliers pour pousser le travail plus loin, mais cela ne doit pas être plus de deux ateliers dans la même journée.

Tout le monde. Hommes et femmes. Aucun pré-requis musical ou autre. Un chant sans partition ni « justesse » comme on l’entend en Occident.

Formatrice - Marie-Pascale Dubé

Marie-Pascale Dubé a une histoire intime liée au chant de gorge inuit, le katajjaq. France Culture a réalisé un documentaire sonore sur son parcours : Au-dessus-des-tetes

Elle s’inspire de sa formation reçue par l’Inuk Charlotte Qamaniq qu’elle adapte afin de transmettre les bienfaits qu’opère en elle cette pratique séculaire.

« Je ressens par ce chant un exutoire d’émotions, une connexion à ma nature profonde autant qu’à tout ce qui m’entoure. Une forme d’auto-guérison par les sons qui se développe et continue de grandir en moi. Qu’importent les émotions qui sortent, je reviens toujours à la douceur, à la tendresse à la fin d’un chant. Et à chaque fois, cela me fait ressentir cette joie profonde d’être vivante. »

Lire la suite

Paroles de participants

QUI SOMMES NOUS ?

Aujourd'hui Courant d'art s'intéresse aussi bien à comment donner naissance en utilisant sa voix, qu'à apprendre à l'utiliser pour son bien être, pour communiquer, s'en servir dans sa vie professionnelle, ou l'utiliser de manière créative.

En savoir plus +